Pages

Etsy rachète A Little Market




Fin juin, la plateforme américaine de ventes de produits fait-main Etsy annonce le rachat de A Little Market. En 2013, Etsy a réalisé un chiffre d'affaires de 1,35 milliards de dollars avec 40 millions d'inscrits, 1 million de boutiques, 25 millions d'articles et la rentabilité depuis 2009. A Little Market est sa sixième acquisition. En avril 2014, Etsy a déjà acquis Grand St. une plateforme de ventes de produits technologiques (des chargeurs de téléphones portables design etc...) produits en petites quantités. Il paraît aussi qu'A Little Market est la plus importante acquisition d'Etsy. A Little Market a été créé en 2008. Aujourd'hui la plateforme française comptabilise 100 000 clients pour 6000 commandes par jour. On ne sait rien des conditions (financières) de cet achat. Tout au plus est-il glissé qu'elle s'est finalisée par du "cash & stock"...(On nous dit qu'A Little Market a atteint son seuil de rentabilité en fin d'année dernière). 

Pourquoi Etsy achète A Little Market ?
Etsy est un lieu de rencontre entre acheteurs et vendeurs de produits fait-main du monde entier. Sa stratégie de développement est clairement axé sur l'international. Etsy a bien entendu commencé par se développer dans les pays anglo-saxons. Récemment une campagne d'affichage dans le métro de Toronto au Canada ou une campagne publicitaire à la télévision britannique. La France est le plus gros marché hors pays anglo-saxons et le 7 ème marché mondial du e-commerce. Etsy était donc déjà implanté en France depuis plusieurs années mais 90% des ventes sont réalisés à l'export. Pour s'attaquer au marché domestique, la solution new-yorkaise a donc été l'achat du concurrent, leader sur le marché franco-français.

Pourquoi A Little Market s'est-il vendu à l'américain Etsy ?
A l'heure où je vous parle les deux marques restent deux marques. Les dirigeants de A Little Market sont toujours en place. Ils entendent profiter de l'expertise technique et design d'Etsy pour continuer à se développer, notamment à l'international... Si on a une entreprise rentable mais encore jeune (c'est-à-dire avec un potentiel de croissance important) et sur le segment d'avenir des nouvelles technologiques (sans parler du commerce participatif...), je ne comprends pas trop la logique de la vendre sachant qu'on ne sera plus maître des décisions stratégiques. Mais comme l'a rappelé un des fondateurs de la marque sur le forum du site "A Little Market avait déjà des actionnaires". En l'occurence XAnge Private Equity (la Banque Postale) et autres Business Angels. Dans le monde du Private Equity, 5 ans, c'est la moyenne pour réaliser une plus-value...
J'ai demandé à Olivia du blog Chez Olivia, qui gère une boutique ALM, ce qu'elle pensait de ce rachat. Elle m'a dit qu'elle trouvait cela "logique". "C'est même plutôt bon signe, Etsy ayant les moyens de racheter la concurrence. Après je suis curieuse de savoir si ALM va enfin disparaître et être englobé dans Etsy ou s'il va rester ALM". 

Et nous alors ?
Bref, pour les vendeurs (et les acheteurs) tout cela ne change rien...Incertitude quand même pour celles (sur A Little Market 98% des vendeurs sont des femmes) qui en font une activité à temps plein, si les dirigeants décident de bouger les lignes, il faudra refaire toute sa boutique^^ Mais bon seuls 5% des vendeurs font plus de 1800€ de chiffres d'affaires mensuels sur A Little Market. Autrement dit rares sont celles qui en vivent :-(
Toujours est-il qu'à titre personnel, je me demande s'il est bien utile que je reste sur A Little Market en 2015. L'envie n'y est plus vraiment et les résultats de ma boutique pour 2014 risquent d'être très mais très moyens. Ils sont meilleurs sur Etsy. Si, confirmant les chiffres énoncés par le groupe, je n'y avais vendu qu'à l'export jusqu'à maintenant (quelle petite fierté d'envoyer un colis à New York City ou Chicago), j'ai réalisé dernièrement mes premières ventes en France.
Olivia n'a sa boutique Etsy que depuis trois semaines, difficile pour elle de comparer les deux plateformes mais elle avoue "je trouve l'ergonomie d'Etsy bien meilleure notamment en ce qui concerne les fiches articles [...] En plus, le côté international d'Etsy est vraiment intéressant tant pour découvrir de nouveaux créateurs que pour se faire connaître plus largement". Pour elle, le gros point positif d'ALM est la gratuité de la mise en ligne des produits...C'est vrai, je trouve aussi que c'est un point positif et puis l'équipe dirigeante est plutôt sympa et accessible (même si la lecture de fils Twitter de certains de leurs employés laissent un peu perplexes...).

***

Quelques sources :
Mes autres articles sur le sujet :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)