Pages

Vanity case en patchwork

Patchwork avec broderie
Colonne 1: pièce 1, pièce 2 brodée, pièce 3

L'été est propice à l'achèvement de vieux projets abandonnés et aux lancements de nouveaux projets même quand il fait si chaud qu'à part boire la mer on a envie de rien. 
J'ai reçu un lot de bouts de tissu. Des dizaines de chutes en tout genre. Que faire avec des chutes de tissu ? Du patchwork bien sûr ! Littéralement patchwork veut dire "travail de pièces", travail approprié avec des petits morceaux de coton et de lin, travail de longue haleine aussi, pour lequel il faut se motiver. Je vais donc tenir ici le petit journal du travail qui avance. Il parait que rendre les choses publiques est source de motivation. Si vous voulez me suivre ou faire vous aussi un vanity case, suivez-moi ici (libellé #monvanitycase) au jour le jour.

LE PROJET
Un vanity case en patchwork pour donner une seconde vie à ces morceaux de tissus abandonnés. Il faudrait sans doute réunir tout le tissu nécessaire (et la fermeture double curseur de 62 cm) mais je préfère travailler sur le vif et laisser toute sa place à l'aléatoire. J'inscris quand même dans ma liste de contraintes de ne pas utiliser plus de trois ou quatre tissus différents. Il  me semble que l'effet kaléidoscope a ses limites. 

LE TOP
Qu'est-ce que c'est le top ? C'est le dessus du quilt composé de blocs piécés. Je dois travailler un top ou un rectangle de 62 cm de long sur 15,6 cm de large. Il est composé de 16 pièces rangées en 7 colonnes. Chaque colonne est composé de 2 ou 3 pièces. A chaque jour sa colonne donc. Dans une semaine le top devrait être terminé. Traditionnellement le patchwork se confectionne à la main. Mais j'ai décidé de travailler à la machine à coudre.

JOUR 1 : la première colonne
Elle est constituée de 3 pièces. Pièce 1 (11,5X3 cm) Pièce 2 (11,5X7,5 cm) Pièce 3 (11,5X4,5 cm). J'ai ajouté 0,5 cm de couture partout. La norme c'est plutôt 0,7 cm mais je n'ai que de  petits bouts de tissu, chaque millimètre étant compté, j'ai réduit la marge de couture à un demi centimètre ^^
J'ai brodé sur le lin une fleur ; on peut aussi ajouter un appliqué. J'utilise aussi les bouts de galons de dentelle qui traînent ici et là. Ils sont appliqués sur les coutures.

A demain pour la deuxième colonne

Pour s'aider Initiation au patchwork (n°1) de Reiko Washizawa aux Editions de saxe.
Pour la broderie, j'ai utilisé les motifs Spring Flower de Yumiko Higuchi issu de son livre Wool Stitch. J'ai utilisé du coton retors mat pour tapisser 4 de DMC (#2500, #2320, #2155) et 4 brins de coton mouliné DMC 832. C'est de la broderie facile, point arrière, point lancé, l'originalité vient des différentes texture de coton.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)