Séminaire de travail pour Noël avec Etsy #1

broderie point de croix moneypenny machine a ecrire

L'année dernière en octobre j'avais participé au Holiday Bootcamp de Etsy. Cette année j'y participe également ; il a débuté avec un premier email le 22 septembre.
Pour rappel ce séminaire de travail dure 4 semaines et nous recevons chaque semaine 2 emails autour de leçons qui devraient nous aider à nous améliorer avec en ligne de mire la période de Noël.

***
La première grande étape est de définir un objectif. L'année dernière j'avais pour objectif de mettre en place une boutique de Noël sur mon blog et d'y présenter dix poupées de laine. 
What's your SMART GOAL ? Retour en 2013 pour avoir des détails sur l'outil SMART
SMART et NAAS les leçons 1 et 2 du séminaire de Noël avec Etsy et retour aussi sur mon expérience. J'ai vendu au total 5 poupées sur plusieurs mois. Tous mes efforts ont effectivement porté leurs fruits en année 2014 beaucoup plus que pour la période de Noël 2013 spécifiquement. Pour moi cela souligne l'importance du travail en amont et du travail de fond. Donc un de mes objectifs cette année est d'améliorer mes performances de Noël par rapport à 2014. J'ai déjà un peu l'impression d'être en retard et d'être désorganisée...mais je travaille, comme l'année dernière, sur un calendrier pour ce dernier trimestre.
Concernant l'objectif de cette année je l'ai appelé du nom de code Susanna. C'est un objectif chiffré et grand (pour moi). Comme il ne répond pas à SMART (je ne pense pas que je puisse l'atteindre pour Noël), j'ai inclus à l'intérieur de l'objectif Susanna, un objectif calqué sur celui de 2013. Cette année je me consacre à des trousses d'ipad mini ou trousses de petites tablettes et comme l'année dernière je souhaite en réaliser et en commercialiser 10. Je vais réactiver ma page boutique de Noël et également envoyer une newsletter. 
***
Dès la leçon 2 Etsy nous invite à  travailler sur l'expédition et sur le packaging. J'ai commencé à prendre des notes pour refonder mes conditions d'expédition et puis au cours de l'année j'ai eu l'occasion de travailler sur le packaging.

Je reviens jeudi de la semaine prochaine avec un résumé de la semaine 2.

Retour sur les résumés de mon travail de 2013:
Merchandising leçons 3 et 4 du séminaire de Noël avec Etsy
SEO et Réseaux sociaux leçons 5 et 6 du séminaire de Noël avec Etsy
Service Client et Shipping leçons 7 et 8 du séminaire de Noël avec Etsy

Saint Laurent de Bertrand Bonello


Finalement je n'ai pas eu le temps de lire le livre Beautiful People d'Alicia Drake entre les deux films sortis cette année sur Saint Laurent. Il trône sur ma pile "à lire". Dimanche soir je suis allée voir le Saint Laurent de Bonello comme convenu avec moi-même au mois de janvier après la séance du film de Jalil Lespert.
J'ai un bon souvenir de Bonello réalisateur. Arte a rediffusé récemment L'Apollonide - souvenirs de la maison close, un film esthétique et âcre sur la vie des femmes d'une maison close à la fin du XIXème siècle. Son Saint Laurent a le même parti pris esthétique. L'image, je crois qu'on dit la photo, est très belle, chaude, brillante. Gaspard Ulliel est aussi juste et a aussi bien poussé le mimétisme que Pierre Niney. C'est juste que, et je pense que c'est dû à son physique, il joue un Saint Laurent moins fragile. Si le Saint Laurent de Pierre Niney semblait être près de se briser celui-ci on le sent les deux pieds bien ancrés dans la Vie même s'il a comme ambition de consacrer la sienne à l'autodestruction. Très vite, dès les premières phrases, le ton est donné,  Saint Laurent est dépendant - alcool, drogue, médicaments- et fou. Il aime l'art, il dessine, il a des idées de robes et de tailleurs, mais tout est sous acides. Le fauteuil d'à côté, au cinéma, me dit "Mais heureusement que Pierre Bergé est là !". Pierre Bergé est joué par Jérémie Rénier, il est décrit dans le film comme obsédé (totalement) par l'argent ce qui le rend sec.
La tension sexuelle, thématique récurrente chez Bonello, ne sera que "gentiment" effleuré dans les relations Saint Laurent-Bergé  mais dès que Jacques de Bascher / Louis Garrel apparaît, ça monte d'un cran ou de deux ou de trois. Sexe-Amour-Violence. Saint Laurent / De Bascher / pilules psychédéliques, trio magique jusqu'à l'overdose...jusqu'à se retrouver au crépuscule de sa vie YTS ou Yves Tout Seul.
Oui, le cinéma de Bonello est toujours un peu cruel. Les dandys ont souvent peu de coeur  pour eux-même et pour les femmes. Mutilées dans l' Apollonide, renvoyées à leurs problèmes de femme ou rôles de muse dans Saint Laurent. J'aurai aimé un peu plus de profondeur pour les rôles féminins...mais bon...Saint Laurent est un beau film auquel on souhaite bonne chance pour les Oscars 2015.

Le pull motif zèbre

pull motif zébré phildar-automne-hiver-2014-2015

Toujours plongée dans un en-cours tricot et toujours plongée dans le jacquard ! Après le gilet à pois me voilà lancée dans un pull zébré. Il paraît que la mode est à l'imprimé animal. J'ai trouvé le modèle dans le catalogue 113 Automne/Hiver 2014-2015 de Phildar . Il suffit juste d'avoir sous le coude de la laine noire et de la laine écrue ET beaucoup de patience. Je tricote 6 rangs par soir. A ce tarif là le pull va m'occuper jusqu'à Noël :-) Pour peu qu'il soit trop petit ou trop ceci ou trop cela au final...de belles sueurs froides au moment de l'essayage en perspective.


catalogue 113 phildar-automne-hiver-2014-2015
pull motif zébré phildar-automne-hiver-2014-2015

Voyage à Londres

I - PARTIR à Londres pour les vacances
Pour mon tout premier voyage à Londres, j'ai choisi de prendre l' Eurostar. Je suis allée dans une agence SNCF pour prendre des renseignements notamment sur les tarifs. On m'a expliqué que pour bénéficier du meilleur tarif il faut prendre les billets exactement trois mois avant le voyage. Ces billets seront non échangeables non remboursables mais l'écart de prix entre un billet flexible et un billet non flexible est de 1 à 4. En gros perdre un voyage non flexible ne coûtera pas plus cher que prendre des billets flexibles. Après avoir arrêté la date de mon voyage, j'ai pu bénéficier d'un aller-retour Province-Paris-Londres pour 100€.

toit St Pancras

II- SE LOGER à Londres pendant les vacances
Pour réserver l'hôtel, j'ai opté pour l'agence de voyage. Au départ j'avais choisi Airbnb et opté pour la location d'un petit appartement dans le quartier de Hackney -Victoria Park. C'était un peu excentré mais je n'étais pas contre l'idée d'un peu moins d'euphorie au lever et au coucher mais 13 jours avant le départ l'hôte a annulé la réservation :-( Je suis donc passée en urgence par l'option hôtel. J'ai choisi un 4 étoiles et me suis retrouvée (that is London) avec ce qui serait un 2 étoiles en France. 9ème étage, vue sur le toit de l'immeuble d'en face en travaux, chambre propre mais petite, salle de bain toute petite mais propre, accès internet dans la chambre et petit déjeuner (buffet) compris, personnel incroyablement peu aimable. Notons néanmoins la situation "privilégiée" de l'hôtel, juste en face Kensington Gardens (mais sans aucune vue sur le jardin) à deux pas de plusieurs stations de métro.

III - PRENDRE LES TRANSPORTS EN COMMUN à Londres
J'ai choisi de prendre l'Oyster Visitor Card dans l'Eurostar ; c'est une carte à puce électronique à passer devant le lecteur jaune du portail de métro ou dans le bus. Elle coûte 3 livres (non remboursables) dans le train sinon on peut la prendre à un guichet de métro en arrivant à Londres ; elle coûte alors 5 livres remboursables en partant. Dans le TGV, elle est directement créditée de 15 livres. Ce qui est peu car le transport est cher ; bien qu'étant restée dans les zones centrales de Londres, j'ai dû la recharger d'un montant équivalent. On peut la recharger via les automates ou aller au guichet. J'ai pris métro Underground, Overground et bus sans problèm :-) Je garde la carte en souvenir.

IV - CHANGER LES DEVISES
Pour minimiser  les frais de change et les frais bancaires avec ma carte Visa, j'ai choisi de changer les Euros en livres à la Poste. Quelque soit le montant de devises achetées les frais sont fixes c'est-à-dire 5€. Au retour j'ai changé mes livres en euros dans un bureau de change de la gare St Pancras et j'ai pleuré ; en gros ils m'ont donné un Euro contre une Livre. A Londres, j'ai fait un achat avec ma carte bancaire et j'ai aussi pleuré en voyant les frais.

V- MES VISITES à Londres
Je suis partie avec dans mes bagages avec le guide Let's Go Londres. C'est un guide écrit par les étudiants de Harvard...Un guide permet d'avoir une idée des lieux incontournables et de leur histoire, des quartiers à visiter, comment s'y rendre, qu'y faire et où y manger par exemple.

Le palais de Buckingham

Palais de BuckinghamPalais de Buckingham

Dois-je avouer que je ne l'ai pas trouvé très joli le palais de la Reine ? J'ai juste aimé le portail d'entrée avec le lion et la licorne, symboles des armoiries du Royaume-Uni. Evidemment c'est toujours un spectacle pittoresque de voir la relève de la garde. Vers 10h30 le détachement de la garde montante accompagné d'une fanfare commence à descendre Birdcage Walk depuis la caserne de Wellington tandis que la garde descendante quitte le palais. Les officiers se touchent la main et s'échangent symboliquement les clés.

Le palais de Westminster, le Parlement

le palais de Westminster
Big Ben

La cathédrale de Westminster

La cathédrale de Westminster

Chelsea
Sloane Street Londres
après un passage chez le célèbre Harrods j'ai flâné dans les rues du très cossu quartier de Chelsea.

Notting Hill


quartier bohème où j'ai arpenté la Portobello Road en plein marché.

Tate Modern et le Millenium Bridge.

Le musée Tate Modern
Un tableau de Meredith Frampton
southwark
Le musée est installé dans une ancienne centrale électrique. L'entrée est gratuite. J'y ai contemplé les oeuvres de Mark Rothko, Francis Bacon, Jackson Pollock, Louise Bourgeois, Alex Katz, Francis Picabia et Robert Mapplethorpe - photographe que j'apprécie beaucoup, c'est brut et beau. J'ai aussi découvert la peinture figurative de Meredith Frampton notamment ce tableau de 1928 "Marguerite Kelsey". Il y avait une exposition Malevitch mais j'étais la seule à aimer l'art moderne et après avoir visité trois étages de collection on m'a dit "ça suffit".

Le Millenium Bridge
a été construit pour relier la Tate à la City par une passerelle suspendue. On y voit bien la City et le London Bridge.

Oxford Street et Regent Street : ce sont les principales rue commerçantes de Londres...une longue succession de boutiques Zara, H and M, Primark, Burberry, Cartier et autres marques.
Plus jolie, plus fleurie, moins effervescente, plus bobo, j'ai bien aimé Carnaby Street. Et nichée au coeur d'une cour d'immeuble, j'ai pris un thé au Camellia's tea house.

camellia's tea house londres
camellia's tea house

A noter aussi pour un déjeuner sur le pouce ou un bon petit-déjeuner à un prix raisonnable Patisserie Valerie sur Marylebone High Street.

Camden
Camden, Londres

Un joli quartier plus calme. J'y ai visité le Loop des tricoteuses (avec un accueil en français s'il-vous-plait) et le Ray Stitch des couturières. J'ai aussi pris une photo de corbillard...oui, tellement étonné de voir un cercueil tiré par des chevaux comme dans les siècles passés...Bref je suis revenue de Camden avec une jolie laine écossaise :-) si jamais l'hiver est froid.

Shoreditch : il paraît que c'est un quartier à la mode mais c'est pas beau.  C'est très étrange de voir nichées parmi les immeubles délabrées des boutiques arty et des galeries d'art.

VI- FLANER DANS LES JARDINS

Hyde Park
Hyde Park
Hyde Park

Gros, gros coup de coeur pour les jardins royaux. Ils sont vraiment grands et beaux, véritables poumons verts au coeur d'une ville polluée à l'écoeurement ! A la fin de la journée, c'était un plaisir de s'asseoir sur un banc public et de regarder les canards, cygnes et autres oiseaux nageurs voyager sur le lac de la Serpentine ou de donner des noisettes aux écureuils.

VII - SE SOUVENIR GRACE A DES PHOTOS

J'étais partie avec un petit appareil photo numérique. En rentrant, comme souvenir, j'ai eu envie de tirages photo. J'ai choisi une cinquantaine de clichés que j'ai imprimés avec photobox. Je suis très contente du résultat.

VIII - CHERRY ON THE CAKE : APPRENDRE QUELQUES MOTS NOUVEAUX

Gratuity : service/pourboire (moi à Hong Kong, j'étais restée sur tips)
Dusk : crépuscule
Pickles : cornichons marinés (en vrai je le savais mais je ne m'en souvenais plus...du tout)
Pests : insectes nuisibles

Tendance Tartan

tousse de toilette tissu écossais tartan bleu
trousse de toilette tartan tissu écossais rouge
Chez Etsy : la trousse bleue et la trousse rouge

Vu un peu partout dans les boutiques le tartan, ce fameux tissu à carreaux écossais. J'ai décidé de le décliner en rouge et en bleu pour deux pochettes. Je reviens de Londres, les boutiques écossaises en proposent en kilt, en béret, en écharpe...et les touristes (mais les Anglais aussi) se ruent dessus. J'avoue que j'aime bien aussi...et cet hiver je compte bien ressortir mon écharpe Burberry et m'offrir (ou me faire confectionner par ma maman) une chemise tissu écossais rouge.

Le Gilet à pois


gilet pois phildar n°69 Printemps été 2012

Puisque j'ai bataillé pour accéder au catalogue n°69 Printemps-Eté 2012 de Phildar, rappelez-vous j'ai procédé à un échange / Troc, j'ai profité de l'été pour tricoter un des modèles qui me plaisaient. J'ai opté pour le modèle n°12, Princesse aux petits pois. Il s'agit d'animer un gilet avec des pois.
Printemps-Eté 2102, en temps Phildar, ça doit être une éternité, les laines des modèles ne sont pour beaucoup plus disponibles et pour tout dire je n'ai même pas essayé de batailler à nouveau pour voir ce que je pourrais trouver ici ou là. J'ai, en fait, l'habitude d'acheter les catalogues chez Phildar et la laine ailleurs. Là j'avais un reste d'un de mes projets bleus - le fil Estivale un mélange de chanvre et de paillettes et j'ai commandé le fil cabourg toujours un mélange de chanvre et d'acrylique étonnamment chaud. J'ai gardé une teinte naturelle, marmotte, comme couleur principale, pour les pois outre le bleu, j'ai choisir le rose senteur et le jaune sable. J'ai suivi les explications du modèle dans ma taille sans faire de grosses modifications. J'ai juste supprimé le roulotté du début pour faire tout en côtes 1/1 et j'ai bricolé le sens de la bande de boutonnage (et sa longueur ne correspondait pas du tout à celle indiquée) et j'ai préféré (parce que c'est plus facile) réaliser les boutonnières en largeur plutôt qu'en hauteur. Petit aperçu avec photos (pas trop top) mais le gilet est bien. Je suis déjà repartie sur un autre projet...toujours avec du jacquard. 

gilet à pois phildar catalogue 69gilet à pois phildar catalogue 69