Musée de la Toile de Jouy

Je suis allée visiter le musée de la toile de Jouy, château de l'Eglantine, RER C arrêt Petit Jouy-Les loges. Joli musée, simple et didactique. A l'entrée le parterre de fleurs en bandes horizontales (comme les toiles de Jouy colorées hier étendues dans les prés) crée par le plasticien Jean-Max Albert est ravissant.
Musée de la toile de Jouy - château de l'Eglantine
Premier étage : la visite commence en haut de l'escalier de droite.
Jouy 1760 - fin XVIIIe siècle Les motifs floraux ont constitué la plus importante production de la manufacture de Jouy. Ces fleurs s'inspirent des indiennes et des perses parfois des chinoiseries.
Caraco 1789-1793 - coton imprimé à la planche de bois - branches fleuries d'inspiration orientale
Planches d'échantillon vers 1795
Lettre de commande 1790 - 1803 Echantillons de coton collés sur les commandes par les clients
Technique : à la planche de bois, plaque ou rouleau, l'impression se fait avec des mordants, sels de fer et alumine, pour créer des toiles bon teint aux couleurs résistant au lavage et à  la lumière.


Rouleaux de cuivre
Blocs d'impression bois-métal
Détail : bloc d'impression bois-métal

Teintures : baies de nerprun, cochenilles du Pérou, Fleurs de Catharne,  racines d'orcanette, graines de rocou, extrait de cachou, pigments de garance.

Les couleurs sont appliquées à la planche de bois ou au pinceau (indigo) et jaune (gaude, quercitron). Pour le vert, superposition de bleu et de jaune ; après 1806, le vert nécessite une seule application.
 Chinoiseries et autre détails
Chinois à la brouette - livre de dessins de Fraisse pour le duc de Bourbon
Chinois à la brouette - XVIIIe - imprimé à la planche de bois et picots de laiton vers 1760
Fragment d'une robe de Marie-Antoinette vers 1780
J'ai fait quelques emplettes dans la boutique mais attention les prix sont assez élevés. Ensuite, je me suis rapidement baladée dans le joli jardin.


Journées européennes du patrimoine


Hier 16 septembre, et aujourd'hui 17 septembre, ce sont les Journées européennes du patrimoine. Partout en France, 17 000 monuments ouvrent leurs portes et proposent des animations pour cette 34e édition.
Moi j'ai choisi d'aller au Musée de la toile de Jouy, au château de l'Eglantine ; l'entrée est gratuite entre 11h et 18h. A l'issue de la visite (guidée à 11h30 et à 15h), on peut faire une ballade du dimanche dans le jardin attenant et y rencontrer les abeilles dont les ruches sont disposées ça et là.
Demain je vous montre des photos de ma charmante visite !

Les jours d'épreuve du CRPE

Les écrits

En 2017, j'étais convoquée le jeudi 20 avril de 13 heures à 17 heures pour le français et le vendredi 21 avril de 9 heures à 13 heures pour les mathématiques au parc des Expositions Paris Nord Villepinte. Le hall concerné est indiqué sur la convocation. On y trouve aussi son groupe. Il faut arriver 45 minutes avant le début des épreuves avec la convocation et une pièce d'identité. On doit déposer son matériel (pas de trousse) sur la table et c'est parti pour quatre heures d'épreuves parmi une foule impressionnante de candidats des académies de Versailles, Paris et Créteil. C'est trivial mais il faut aller aux WC avant ou après l'épreuve tant le temps passe vite...Gérer son temps c'est vraiment important et difficile. Comme candidat libre, je ne m'étais pas exercée en conditions et lors de la première épreuve quand j'ai vu le temps filé et les difficultés s'accumuler pour finaliser le commentaire de textes, j'ai cru abandonner. Mais bon...mon salut a été de commencer par lire la totalité de l'épreuve et de noter au brouillon, vite fait, toutes les réponses faciles (grammaire), les idées à retenir (textes de commentaire et didactique) et de me dire qu'une fois le commentaire achevé le reste irait vite...J'ai bouclé ma copie de français peu satisfaite des 30-40 minutes accordées à la didactique et sans avoir l'avoir relue. Les mathématiques m'ont paru moins compliquées mais je n'ai pas eu le temps de finir l'épreuve. Rageant de savoir qu'on aurait pu apporter des réponses correctes mais qu'on va plutôt perdre quelques points.
Les résultats étaient le 12 mai vers midi sur Internet (www.siec.education.fr) (sur Instagram tout le monde est au taquet !). Ce jour-là on sait juste si on est admissible ou non. Le relevé de notes n'est consultable qu'en fin de concours.
J'ai obtenu 31/40 en français et 34/40 en maths

Je m'étais aussi inscrite au concours supplémentaire de Créteil. J'y suis allée même si admissible à Versailles. On peut choisir de passer les épreuves dans n'importe quel centre en France. J'ai choisi Nantes. J'ai passé les mêmes épreuves les 16 et 17 mai, entre les révisions pour les oraux ^^ C'est moins impressionnant à Nantes, ça se passe dans un petit amphi de la fac de staps. C'est aussi difficile de gérer le temps et les épreuves sont de même niveau. Les résultats d'admissibilité tombaient le 27 juin. Comme pour Versailles, les notes sont consultables à la fin du concours.
Résultats 31/40 en français et 27/40 en maths.

Les oraux
Le 12 mai deux listes sont consultables, la première concerne donc notre admissibilité la seconde les dates et les horaires des épreuves orales. 
J'ai été convoquée à l'espe de Gennevilliers le vendredi 2 juin à 6h40 pour l'épreuve sur dossier (sport et cse (connaissance du système éducatif)). D'environ 7h à 10h on prend connaissance des sujets de sport de de cse et on compose. On gère plus le stress que le temps. En 3 heures le tout est tout fait gérable. Mais quel stress d'attendre son passage devant le jury ! Qui ? Comment ? Est-ce que ça se passera bien ? Vais-je bafouiller ? Vais-je bien gérer mon temps ? Les temps d'exposé sont chronométrés (en salle de préparation des candidats ont carrément leur chronomètre de sport !). Personnellement je me suis contentée de ma montre et le jury m'a indiqué qu'il m'avertirait 2 minutes avant la fin du temps imparti. Le jury a été particulièrement gentil. En sport, j'ai fait du mieux que j'ai pu sur mon sujet favori la natation et en cse je suis tombée sur le passage école-collège. Pas bien inspirée par la thématique mais les documents du dossier m'ont bien aidée. La grande difficulté, c'est la multitude de questions lors de l'entretien et là...il faut TOUT savoir sur TOUT, cycles, thématiques, programmes, éducation prioritaire, sécurité...
A ne pas oublier le jour du premier entretien les photocopies du master I ou II, du PSC 1 que j'ai passé en septembre 2016 à la croix rouge ( un samedi entier de 8h à presque 20 heures - 60€) et du brevet de natation (50 mètres nage libre) que j'ai passé en mai à la piscine municipale du coin pour le prix du ticket d'entrée.

Pour le second entretien, j'étais convoquée le vendredi 16 juin à 9h15 pour défendre mon dossier d'histoire pendant une heure. Pas de temps de préparation et pas de notes pour l'entretien. Le jury était moins sympathique que lors du premier entretien, tout aussi exigeant cependant pas tant sur ma thématique que sur les questions annexes. J'ai eu droit à une question sur la démarche scientifique même si le jury m'a immédiatement promis de revenir à de l'histoire...
Les résultats finaux ont été publiés sur internet le 23 juin. J'ai été admise avec comme résultats des oraux 29/40 en sport, 45/60 en ces et 53/60 en histoire.
Le 27 juin j'ai été admissible à Créteil mais je ne suis pas allée aux oraux (il ne faut pas exagérer !).

L'organisation

Pour Paris Nord Villepinte, je suis partie la veille  pour un aller-retour avec ouibus. J'ai réservé une chambre à l'hôtel Kyriad Gare du Nord. Je suis allée en RER B (gare du nord- parc des expositions Villepinte) aux épreuves. Il a fallu compter sur une monstrueuse panne du RER du jeudi soir au vendredi matin. Gross stress assuré. Il y a un Kyriad à deux pas du parc des expositions mais c'est très onéreux...Le jeudi soir, pour me détendre, j'ai dîné à Paris avec une amie.
Je suis allée à Nantes en TGV, j'ai pris l'hôtel amiral en centre ville pour une nuit et circulé en tram (ligne 2 -arrêt Recteur Schmitt).
Pour Gennevilliers, deux fois, j'ai fait un mix entre ouibus et ouigo. Arrivée en gare de Massy le RERC est direct jusqu'à Gennevilliers. J'ai pris à chaque fois une nuit d'hôtel Campanil à une minute à pied de l'espe.
Entre transports et hôtels j'ai dépensé environ 500€. 

Voilà je crois que vous savez tout. La semaine prochaine nous serons le 5 septembre et je ferai ma première rentrée.

Sac au crochet avec des fleurs en relief #2

Vous vous souvenez du sac en crochet avec des fleurs en relief ? Ah ah évidemment non ! Qu'importe, j'ai remis ma mémoire à flot pour en réaliser un autre en gris. Les fleurs sont toujours des roses en relief. Pour elles et leurs feuilles,  j'ai encore utilisé deux fils, un fil sec gris et un mousseux, en mohair, blanc. Il y a toujours deux assez grandes anses. En revanche pour la doublure pas de coton de Madagascar plutôt une ambiance bucolique avec des jolis cygnes voguant dans une nature fleurie. Je crois que j'ai rajouté une poche avec un bouton trouvé dans ma boîte à boutons vintage héritée de ma grand-mère. Elles collectaient précieusement les boutons des vêtements usés.
La version beige de ce sac est partie en Seine et Marne...J'en ai réalisé une autre avec un fil marron moucheté partie à Hong Kong...où ira la version grise ?

sac au crochet avec des fleurs en relief

sac au crochet avec des fleurs en relief

sac au crochet avec des fleurs en relief

En vente chez Etsy ou ici.

EnregistrerEnregistrer

Thrillers de l'été

livres, la fille du train paula hawkins, amelia kimberly mccreight

L'été, ce moment où le temps semble décélérer, est propice à la lecture de romans policiers. En vrai, j'aime bien lire de temps en temps, un polar. Cette année j'ai choisi La fille du train de Paula Hawkins et Amélia de Kimberly McCreight.
La fille du train c'est Rachel, une londonienne paumée parce que fraîchement divorcée, parce qu'alcoolique. Chaque jour, elle voyage de son appartement de banlieue (en colocation) à son bureau au coeur de la ville en train. De la fenêtre du wagon, elle aperçoit chaque jour la vie d'un couple surnommé Jess et Jason...tendre routine qui se grippe le jour où Jess disparaît après ce qui a semblé être une dispute. Rachel décide alors de mener l'enquête...mais peut-on faire confiance à une femme qui boit ? C'est un best-seller qui dit traiter de la violence domestique et de l'alcoolisme féminin...certes...mais j'ai été déçue. Je n'ai pas réussi à m'attacher à Rachel. On a franchement envie de la secouer ! L'intrigue est bizarre et je ne suis pas certaine d'y avoir cru !

*

J'ai bien plus apprécié Amélia. Kate, brillante avocate, mère célibataire, qui vit à Brooklyn apprend un jour d'automne la mort, par suicide, de sa fille unique Amélia. Elle est inconsolable, ne croit pas vraiment au suicide, remet en doute ses qualités maternelles, reprend le fil du jour J et des jours d'avant. L'enquête est menée par les voix de Kate et d'Amélia, sa fille d'adolescente est ponctuée de SMS, de statuts Facebook et d'une newsletter cruelle sur la vie (sexuelle) du lycée. Roman moderne, bien senti, sur l'adolescence 2.0, sur la solitude, sur l'ambition. Un bon roman.

*

Oral d'admission CRPE : CSE et sport

Le deuxième oral d'admission du CRPE est un entretien à partir d'un dossier.
La première partie concerne l'éducation physique et sportive. Le sujet donné par le jury est relatif à une APSA (activité physique, sportive, artistique) de l'école élémentaire ou au domaine des activités physiques de l'école maternelle. Il s'agit d'abord d'un exposé de 10 minutes suivi d'un entretien de 20 minutes. En début d'année les APSA de l'académie sont indiqués sur internet. Pour Versailles c'était Sport et jeux collectifs, Natation, Danse, Activités athlétiques. 
La seconde partie concerne la Connaissance du Système Educatif. Il s'agit d'un exposé à partir d'un dossier de cinq pages fourni par le jury sur une situation professionnelle. L'exposé de 15 minutes est suivi d'un entretien de 30 minutes sur les acquis et les besoins des élèves, la diversité des conditions d'exercice du métier et les valeurs de la République.

*

J'ai commencé assez tard (trop tard) la préparation de ces entretiens c'est-à-dire après les écrits (mais avant les résultats !). Au début mon idée était de préparer les oraux avec l'institut national de formation des professeurs (forprof) mais ils m'ont signifié que c'était écrits et oraux ou rien. J'ai dû faire avec deux livres ; un livre pour le CSE (Herreman, S., Ghrenassia, P., & Royer, C. (2016). Objectif CRPE Éducation et système éducatif-2016. Hachette Éducation.) et un livre pour le sport de chez Vuibert. Un seul livre pour le sport est un peu court, je crois qu'on trouve beaucoup de matière sur eduscol mais je n'ai pas eu le temps d'explorer...C'était vraiment l'épreuve redoutée notamment si le sujet avait été danse...mais j'ai eu natation.


*

Je crois qu'il faut commencer la préparation (dense) avant ce que j'ai pu faire. Je me suis sentie débordée par tous les sujets à aborder pour l'épreuve de CSE et aussi par tous les acronymes à retenir. J'ai fait des fiches, des fiches et des fiches...que j'ai lues et relues jusqu'aux derniers moments. Pour le sport mon deuxième prénom est devenu stress. Dommage que le yoga ne soit pas au programme :D


*

La semaine prochaine des détails sur la vie pendant le concours.