Les fleurs de Chuck Nohara

Les dix premiers blocs des fleurs mardi de Quiltmania sont achevés. Quel plaisir de travailler avec les blocs de l'artiste japonaise Chuck Nohara ! On continue l'aventure avec dix nouveaux blocs. Pas moins de six seront présentés durant l'été. Voici les deux premiers.


fleurs du mardi, quiltmania, chuck nohara
fleurs du mardi, quiltmania, chuck nohara

Côte d'Emeraude

petit atlas de poche vintage bretagne
bretagne, cote d'émeraude, saint bric
saint briac, bretagne, cote d'émeraude
bretagne, saint bric, saint lunaire, cote d'émeraude, GR34

Cette année les vacances d'été se sont passées début juillet en Bretagne sur la côte d'Emeraude. Je suis arrivée un samedi soir pour me poser entre Saint Briac et Saint Lunaire.
Dès le dimanche matin, je suis allée sur le joli et grand marché de Saint Lunaire pour acheter quelques victuailles obligatoires, des galettes saucisses, des crêpes et du cidre.
L'après-midi, j'ai mis mes pas dans celui des peintres entre Saint Briac et Saint Lunaire pour une grande balade iodée, vivifiante, sur le bord de mer. Le sentier douanier (GR34), balisé en rouge et blanc, serpente entre mer et végétation, sur les 13 kilomètres du chemin des peintres. On parcourt les sites où les peintres Renoir, Signac, Nozal, ont sorti leurs pineaux et posé leurs chevalets.

*

Pour aller à Saint-Malo, l'option bus a été choisie. C'est le bus n°16, 2,70€ le ticket aller, qui m'a emmenée presqu'intra-muros. Au port était amarré le bateau l'Hermione. Impressionnant. Le déjeuner s'est passé dans la délicieuse crêperie traditionnelle Ti Nevez (12 rue Broussais 0299408250). J'ai déambulé dans les rues de Saint Malo en m'arrêtant sentir les épices du monde chez Roellinger. Ensuite j'ai pris le bus de mer de la compagnie corsaire (5,50 € pour un aller simple) ; l'embarcadère se trouve Cale de Dinan et permet de rejoindre en dix minutes la promenade Clair de Lune près du yacht club de  Dinard.


EnregistrerEnregistrer
crêperie, ti nevez, saint malo
Embarcadère Saint Malo, cale de Dinan
L'hermione
Dinard

*

Pour finir, quelques kilomètres de plus pour partir à la rencontre du joli port de Cancale, élu site remarquable du goût...pour ses coquillages et ses huîtres. Le jeudi après-midi jusqu'en nocturne, il y'a même un marché des saveurs. Etant plutôt bec sucré, et parce que les huîtres ça se mange face à la mer, avant de partir je me suis arrêtée à la Maison Guella, pour récupérer de gros paquets de galettes et palets au beurre salé. Juste à côté de la biscuiterie, on trouve aussi la savonnerie cancalaise une boutique/atelier de cosmétique naturelle et artisanale...Je me suis rapportée plusieurs savons à l'algue !

Quilts de la fugitive

J'ai recensé les quilts évoqués dans le roman La dernière fugitive de Tracy Chevalier dans l'idée d'en confectionner un...un jour...pour suivre l'idée du concours de France Patchwork.

*

1 - Le quilt de Biddy (page 14) : un patchwork de losanges marron, jaune et blanc cassé assemblés en étoile de Bethléem à huit branches, surpiqué de motifs de harpes et agrémenté d'une bordure de plumes.
 2 - Le quilt de l'amitié (page 14) : chaque bloc avait été confectionné et signé par une amie ou une parente différente et était composé de carrés et de triangles marron, vert et blanc cassé avec une partie blanche signée par son auteur. Ce patchwork présente un simple motif en losanges (page 39).
3 - Le quilt du voyage (page 20) : des hexagones en tissu jaune et blanc cassé à assembler en rosaces pour un quilt jardin de grand-mère. Honor a jeté nombre de ces hexagones dans l'océan durant sa traversée de l'Atlantique. Plus tard, en Amérique, elle reprend le quilt avec quelques hexagones conservés et des bouts de tissus récupérés de ci de là. Honor réalise des rosaces marron et vertes, amorce une étoile de Bethléem dans diverses nuances de jaunes (page 106). Elle poursuit en ajoutant d'autres couleurs, du rouge, un autre vert...Elle sort les coupons spéciaux mis de côté : les soies jaunes et ambrées de Belle, la robe marron de Grace, les losanges couleur rouille de la robe de mariée de la fille de Madame Reed. Une bonne centaine de rosaces sont déjà réalisées (page 309).
4 - Le quilt de Grace (page 28) : un quilt blanc surpiqué d'un délicat médaillon central en forme de rose et de bordures géométriques avec des losanges superposés dans l'espace intermédiaire.
5 - Chez Belle (page 44) : un quilt présentait des losanges oranges, jaunes et rouges qui formaient une étoile de Bethléem au centre.
6 - Le quilt d'Abigail (page 107) : la première fois qu'elle l'aperçoit, Honor remarque un appliqué de fleurs rouges et feuilles vertes jaillissant d'un vase rouge, cousu sur un fond blanc. Un peu plus tard, elle remarquera aussi des fruits dans des coupes, aux dominantes rouges et vertes toujours sur fond blanc (page 150). Le matelassage est réalisé à partir de doubles lignes parallèles qui doivent être piqués en losanges. Des points doivent également être faits dans les fleurs et les feuilles pour en reproduire les formes. En guise de support, je suppose la doublure, une toile bleue (page 151).
7 - Le patchwork de Dorcas (page 230-231) : un motif d'appliqué appelé "couronne du président", fait de cercles de fleurs rouges et de feuilles vertes sur un tissu blanc et disposés en blocs répétés. En bordure, d'abord du rouge uni et une bordure extérieure de vigne vierge, puis encore des fleurs rouges tout autour. Honor décide d'utiliser des tissus imprimés plutôt qu'unis. Les tissus rouges sont à pois bleus et les tissus verts à pois jaunes. Pour la bordure Honor voudrait réaliser une frise de plumes.
8 - Le quilt de Madame Reed (page 279) : il est composé de bandes de tissus cousues ensemble pour former des carrés rudimentaire dans les tons bleus, gris, blanc cassé et marron, entre lesquels, de temps à autre, s'intercalait une bande jaune.
9 - Le quilt de Belle (page 371) : quilt étoile de l'Ohio où des carrés et des triangles composaient des étoiles à huit branches dans des teintes rouges et brunes.
10 - Le quilt de Comfort (page 390 - 391) : un motif étoile de l'Ohio composé de triangles et de carrés en marron et jaune, rouge, blanc cassé et rouille.

*

Je commence quelques recherches complémentaires sur les motifs évoqués.
Etoile de Bethléem 
gabarit patchwork etoile de bethleem
Gabarit chez Au fil de l'autre

Etoile de l'Ohio
gabarit etoile de l'Ohio
Gabarit chez BoutisPatchwork

Bordure plumes
stencil plumes
Stencil chez La couserie créative
Bordure feuilles de vigne
stencil patchwork feuilles de vigne
Stencil chez La couserie créative
Pas trouvé ce que pourrait être la "couronne du président" peut-être faudrait-il jeter un coup d'oeil au livre/recueil de couvre-lits anciens New York Beauty de Bill Volckening.

*
Pas trop d'idée sur lequel choisir...En furetant sur le net je sais qu'il y a un quilt de l'amitié en cours chez Mamounette. Elle a demandé à ses amies, à sa famille etc de lui confectionner chacun un carré signé. Sur son blog on voit le premier carré arrivé. Son défi sera de tout assembler harmonieusement ou pas..."présentant un simple motif en losanges, le patchwork n'était pas particulièrement beau : son exécution variait en fonction de l'habileté des couturières, et sa conception d'ensemble n'était pas celle qu'Honor aurait choisie. Mais elle n'aurait jamais pu le donner à quiconque : il avait été fabriqué pour elle en souvenir de la communauté.


EnregistrerEnregistrer

La dernière fugitive Tracy Chevalier

livre Tracy Chevalier La dernière fugitive

Pour fuir un amour déçu, Honor suit sa soeur Grace dans la traversée de l'Atlantique. De Bridport, Angleterre, elles doivent rejoindre Adam Cox, futur époux de Grace dans l'Ohio, Etats-Unis. Mais Grace ne survit pas au voyage terrassée par la fièvre jaune. Honor sera accueillie par le mari promis. Elle s'installe alors dans un étrange et inconfortable ménage à trois ; Adam Cox accueille également sous son toit sa belle-soeur, veuve de son frère Matthew. Bientôt elle rencontrera Jack qui lui demandera sa main. Elle devra alors rejoindre la ferme familiale et trouver sa place entre mari, belle-soeur et belle-mère. Elle découvrira l'Amérique...terre d'espérance, terre des possibles, terre de renouveau, terre d'esclavage, terre puritaine, terre de harcèlement. Honor est quaker, membre d'un mouvement religieux sans clergé, sans rite, sans sacrement, fondé sur l'expérience de la lumière intérieure que chacun porte en soi. Comment issue d'une société où la liberté est une des premières valeurs morales pourra t-elle ne pas braver les interdits d'une société américaine qui juge que la place des Noirs est dans l'esclavage. Comment au coeur de l'Ohio, terre de passage vers la Canada où les hommes sont libres, ne pas aider les esclaves à traverser les frontières ? Seule, loin de son pays, de sa famille et de ses amis, Honor devra trouver des réponses.

*

L'histoire d'Honor est aussi prétexte à découvrir l'existence de l' Underground Railroad. Un "chemin de fer souterrain", un réseau qui aida entre 1830 et 1860 les esclaves à fuir les états esclavagistes des Etats-Unis pour le Canada. La question du pourquoi de l'esclavage est traitée sèchement par l'auteur qui la réduit tout à fait à ce qu'elle est : une simple commodité économique. Tellement de raisonnances avec  diverses situations d'aujourd'hui. L'autre fil, plus léger que l'on suit, est l'importance des patchworks dans les traditions anglosaxonnes...ils font partie intégrante de la dote...Honor, particulièrement douée pour les travaux d'aiguille, en réalise plusieurs qui sont brièvement décrits tout au long du roman.
France Patchwork propose dans le cadre du concours  "Le quilt de la fugitive" d'en réaliser un à partir des indications données par Tracy Chevalier dans son roman. Je ne suis pas adhérente à France Patchwork, je ne participerai pas au concours, mais j'ai trouvé amusant de prendre quelques notes lors de ma lecture...peut-être me lancerai-je dans l'interprétation d'un des quilts du roman.

La dernière fugitive, Tracy Chevalier, Editions de poche Folio

Calendrier Perpétuel au point de croix

cross stitch, point de croix, sal joyfulworld
cross stitch, point de croix, sal joyfulworld
cross stitch, point de croix, sal joyfulworld
point de croix cross stitch joyfulworld sal
mars au point de croix, broderie, SAL Joyful world
cross stitch point de croix joyfulworld petites canards brodés
joyfulworldSAL cross-stitch fox bird

En 2017, j'aurai mon calendrier perpétuel.
Je me suis inscrite pour un projet qui va durer toute l'année. C'est un SAL (Stitch Along) organisé par The snowflower Diaries. Maja Matyas propose à toute une communauté inscrite dans un groupe dédié Facebook de broder au point compté les 12 mois de l'année. Le 3 janvier elle nous a donné la grille du mois de janvier, puis le 10 janvier celle du mois de février. Tous les 10 du mois, la grille du mois suivant sera donnée.
Elle présente sur son blog quelques idées de finitions. Pour ma part, j'ai choisi de réaliser un calendrier perpétuel sur le modèle de Raschida Coleman-Hale.



Diamant noir



Au début, une main est coupée. Ca se passe dans un atelier de taille de pierres dans le quartier des diamantaires à Anvers, en Belgique, un quartier en forme de S.
Perdre une main pour un tailleur de pierre c'est viré dans la folie. Il part, quitte Anvers pour l'Italie, puis la France, roule d'échec en échec. C'est dans la capitale française, à l'occasion de son enterrement, que nous retrouvons son fils Pier, dans le bâtiment le jour, voleur d'objets d'art la nuit. Un enterrement, lieu de rencontres des famille décomposées. Pier fait la connaissance de Gabriel, son cousin, qui l'embarque à Anvers, dans le quartier en forme de S. Retour vers le lieu du drame de son père, source de fantasmes et de rancoeurs. A Anvers, peut-on assouvir une vengeance ?
Il faut saluer, absolument, l'art du récit du réalisateur. Enfin un film qui avance sans bavarder plus que de raison sur la psychologie des personnages. On avance avec Pier ; on se demande ce qu'il va lui arriver, comment va t-il se comporter, se sortir de telle ou telle situation. Evidement c'est un film noir, pas de place pour une happy end, pas de place pour la grandiloquence, tout est net et beaucoup est dit sur l'argent, l'arrogance, la famille, le désir, la confiance, les déceptions, la loyauté, l'abandon.
Prix du Jury à Beaune, très mérité, sûrement.