Pages

La collection Chtchoukine

Paul Gauguin,
Paul Gauguin, Aha oé feii ? (Eh quoi, tu es jalouse ?), Tahiti, Papetee, été 1892

La collection Chtchoukine, Icones de l'art moderne, est exposée à la fondation Louis Vuitton du 22 octobre 2016 au 20 février 2017.
Sergeï Chtchoukine, grand collectionneur russe, a réuni entre 1898 et 1914, 275 oeuvres en grande partie réalisées par des artistes français. Les tableaux de Monet, Cézanne, Gauguin, Matisse, Derain ou Picasso étaient exposés à Moscou dans le palais Troubestskoï et accessibles au public dès 1908 où ils furent admirés par Malévitch, Rodtchenko, Larionov ou Tatline. Cette légendaire collection a été nationalisée en 1918 par Lénine où elle rejoint le Musée national de la peinture occidental (1920-1922) puis le GMNIZI ( Musée national d'art moderne occidental) à partir de 1922 où elle est maintenue sur son site historique, le palais Troubetskoï ; elle part enfin pour l'hôtel Morozov. En 1948, les oeuvres de la collection se verront, sur décret de Staline, réparties entre le musée d'état des Beaux-Arts à Moscou et le musée d'état de l'Ermitage à Saint-Petersbourg (Leningrad). Elles disparaîtront peu à peu des cimaises de ces grands musées jusqu'à la mort de Staline. Elles furent peu à peu exhumées grâce notamment au concours de Pablo Picasso, encarté au Parti Communiste en 1944. 
A Paris, la fondation Louis Vuitton réunit sur quatre étages, 130 oeuvres de cette collection, imaginez 29 Picasso, 22 Matisse, une salle entière somptueuse, lumineuse, parfaite, 12 Gaugin, une salle entière consacrée à sa période tahitienne, 8 Cézannne, Monet, Signac, le Douanier Rousseau, Pissaro, Derain, Toulouse-Lautrec, Malévitch, Rodtchenko.
*
Beaucoup de monde, trop de monde sans doute, pour pouvoir admirer dans de bonnes conditions tous ces chefs d'oeuvre, mais leur beauté, la luminosité des oeuvres gigantesques d'Henri Matisse, leur singularité attirent l'oeil et saisissent vite l'esprit.
J'ai pu faire main basse sur un catalogue, histoire de pouvoir regarder en détail Les Capucines "à la Danse II", d'Henri Matisse.

Les capucines à la Danse II Henri Matisse



Pablo Picasso, Compotier, grappe de raisin, poire coupée
Le Douanier Rousseau, Vue du pont de Sèvres et des coteaux de Clamart, Saint-Cloud et Bellevue
Matisse, L'espagnol d'auberville

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)