Pages

Nothing

A Single Man, Tom Ford

Nous sommes le 30 novembre 1962. Georges Falconer a décidé de mettre ses affaires en ordre avant de se suicider. A single Man raconte la (dernière?) journée d'un professeur d'anglais à Los Angelès que la mort de son compagnon de 16 ans dans un accident de voiture a plongé dans la tristesse et le désarroi.
L'esthétique du film (dirigé par Tom Ford, le roi du bling bling des années 90) m'a dérangée. Les lenteurs aussi. J'étais accompagnée d'un homme, pas homosexuel, lorsque j'ai vu le film et étrangement ça m'a dérangée. Après la séance je lui ai demandé ce qu'il en avait pensé. Il a dit "rien".

It is November 30, 1962. George Falconer has decided to get his affairs in order before he will commit suicide that evening. A Single Man centers on the English professor after the sudden death in a car accident of his partner of sixteen years. Wee see him to go about his typical day in Los Angeles.
Aesthetics of the film (director is Tom Ford, the 90's king of bling bling) bothered me. Slowness also. I saw A single man with a man (not gay) next to me and I didn't feel comfortable with that. After the movie, I asked him "what did you think ?". He replied "nothing".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)