Pages

Voyage à Londres

I - PARTIR à Londres pour les vacances
Pour mon tout premier voyage à Londres, j'ai choisi de prendre l' Eurostar. Je suis allée dans une agence SNCF pour prendre des renseignements notamment sur les tarifs. On m'a expliqué que pour bénéficier du meilleur tarif il faut prendre les billets exactement trois mois avant le voyage. Ces billets seront non échangeables non remboursables mais l'écart de prix entre un billet flexible et un billet non flexible est de 1 à 4. En gros perdre un voyage non flexible ne coûtera pas plus cher que prendre des billets flexibles. Après avoir arrêté la date de mon voyage, j'ai pu bénéficier d'un aller-retour Province-Paris-Londres pour 100€.

toit St Pancras

II- SE LOGER à Londres pendant les vacances
Pour réserver l'hôtel, j'ai opté pour l'agence de voyage. Au départ j'avais choisi Airbnb et opté pour la location d'un petit appartement dans le quartier de Hackney -Victoria Park. C'était un peu excentré mais je n'étais pas contre l'idée d'un peu moins d'euphorie au lever et au coucher mais 13 jours avant le départ l'hôte a annulé la réservation :-( Je suis donc passée en urgence par l'option hôtel. J'ai choisi un 4 étoiles et me suis retrouvée (that is London) avec ce qui serait un 2 étoiles en France. 9ème étage, vue sur le toit de l'immeuble d'en face en travaux, chambre propre mais petite, salle de bain toute petite mais propre, accès internet dans la chambre et petit déjeuner (buffet) compris, personnel incroyablement peu aimable. Notons néanmoins la situation "privilégiée" de l'hôtel, juste en face Kensington Gardens (mais sans aucune vue sur le jardin) à deux pas de plusieurs stations de métro.

III - PRENDRE LES TRANSPORTS EN COMMUN à Londres
J'ai choisi de prendre l'Oyster Visitor Card dans l'Eurostar ; c'est une carte à puce électronique à passer devant le lecteur jaune du portail de métro ou dans le bus. Elle coûte 3 livres (non remboursables) dans le train sinon on peut la prendre à un guichet de métro en arrivant à Londres ; elle coûte alors 5 livres remboursables en partant. Dans le TGV, elle est directement créditée de 15 livres. Ce qui est peu car le transport est cher ; bien qu'étant restée dans les zones centrales de Londres, j'ai dû la recharger d'un montant équivalent. On peut la recharger via les automates ou aller au guichet. J'ai pris métro Underground, Overground et bus sans problèm :-) Je garde la carte en souvenir.

IV - CHANGER LES DEVISES
Pour minimiser  les frais de change et les frais bancaires avec ma carte Visa, j'ai choisi de changer les Euros en livres à la Poste. Quelque soit le montant de devises achetées les frais sont fixes c'est-à-dire 5€. Au retour j'ai changé mes livres en euros dans un bureau de change de la gare St Pancras et j'ai pleuré ; en gros ils m'ont donné un Euro contre une Livre. A Londres, j'ai fait un achat avec ma carte bancaire et j'ai aussi pleuré en voyant les frais.

V- MES VISITES à Londres
Je suis partie avec dans mes bagages avec le guide Let's Go Londres. C'est un guide écrit par les étudiants de Harvard...Un guide permet d'avoir une idée des lieux incontournables et de leur histoire, des quartiers à visiter, comment s'y rendre, qu'y faire et où y manger par exemple.

Le palais de Buckingham

Palais de BuckinghamPalais de Buckingham

Dois-je avouer que je ne l'ai pas trouvé très joli le palais de la Reine ? J'ai juste aimé le portail d'entrée avec le lion et la licorne, symboles des armoiries du Royaume-Uni. Evidemment c'est toujours un spectacle pittoresque de voir la relève de la garde. Vers 10h30 le détachement de la garde montante accompagné d'une fanfare commence à descendre Birdcage Walk depuis la caserne de Wellington tandis que la garde descendante quitte le palais. Les officiers se touchent la main et s'échangent symboliquement les clés.

Le palais de Westminster, le Parlement

le palais de Westminster
Big Ben

La cathédrale de Westminster

La cathédrale de Westminster

Chelsea
Sloane Street Londres
après un passage chez le célèbre Harrods j'ai flâné dans les rues du très cossu quartier de Chelsea.

Notting Hill


quartier bohème où j'ai arpenté la Portobello Road en plein marché.

Tate Modern et le Millenium Bridge.

Le musée Tate Modern
Un tableau de Meredith Frampton
southwark
Le musée est installé dans une ancienne centrale électrique. L'entrée est gratuite. J'y ai contemplé les oeuvres de Mark Rothko, Francis Bacon, Jackson Pollock, Louise Bourgeois, Alex Katz, Francis Picabia et Robert Mapplethorpe - photographe que j'apprécie beaucoup, c'est brut et beau. J'ai aussi découvert la peinture figurative de Meredith Frampton notamment ce tableau de 1928 "Marguerite Kelsey". Il y avait une exposition Malevitch mais j'étais la seule à aimer l'art moderne et après avoir visité trois étages de collection on m'a dit "ça suffit".

Le Millenium Bridge
a été construit pour relier la Tate à la City par une passerelle suspendue. On y voit bien la City et le London Bridge.

Oxford Street et Regent Street : ce sont les principales rue commerçantes de Londres...une longue succession de boutiques Zara, H and M, Primark, Burberry, Cartier et autres marques.
Plus jolie, plus fleurie, moins effervescente, plus bobo, j'ai bien aimé Carnaby Street. Et nichée au coeur d'une cour d'immeuble, j'ai pris un thé au Camellia's tea house.

camellia's tea house londres
camellia's tea house

A noter aussi pour un déjeuner sur le pouce ou un bon petit-déjeuner à un prix raisonnable Patisserie Valerie sur Marylebone High Street.

Camden
Camden, Londres

Un joli quartier plus calme. J'y ai visité le Loop des tricoteuses (avec un accueil en français s'il-vous-plait) et le Ray Stitch des couturières. J'ai aussi pris une photo de corbillard...oui, tellement étonné de voir un cercueil tiré par des chevaux comme dans les siècles passés...Bref je suis revenue de Camden avec une jolie laine écossaise :-) si jamais l'hiver est froid.

Shoreditch : il paraît que c'est un quartier à la mode mais c'est pas beau.  C'est très étrange de voir nichées parmi les immeubles délabrées des boutiques arty et des galeries d'art.

VI- FLANER DANS LES JARDINS

Hyde Park
Hyde Park
Hyde Park

Gros, gros coup de coeur pour les jardins royaux. Ils sont vraiment grands et beaux, véritables poumons verts au coeur d'une ville polluée à l'écoeurement ! A la fin de la journée, c'était un plaisir de s'asseoir sur un banc public et de regarder les canards, cygnes et autres oiseaux nageurs voyager sur le lac de la Serpentine ou de donner des noisettes aux écureuils.

VII - SE SOUVENIR GRACE A DES PHOTOS

J'étais partie avec un petit appareil photo numérique. En rentrant, comme souvenir, j'ai eu envie de tirages photo. J'ai choisi une cinquantaine de clichés que j'ai imprimés avec photobox. Je suis très contente du résultat.

VIII - CHERRY ON THE CAKE : APPRENDRE QUELQUES MOTS NOUVEAUX

Gratuity : service/pourboire (moi à Hong Kong, j'étais restée sur tips)
Dusk : crépuscule
Pickles : cornichons marinés (en vrai je le savais mais je ne m'en souvenais plus...du tout)
Pests : insectes nuisibles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)