Pages

Haute Couture Printemps-Ete 2011, jour 1


Du blanc, du gris, du noir, du rouge et beaucoup de sobriété seront les lignes directrices de ces défilés du premier jour.
Il y a eu aussi beaucoup de jeux de lignes et de géométrie. Les temps seraient-ils devenus rationnels ?
Peut-être. Alexis Mabille, toutefois, fait entrer un brin de romantisme avec une épaule subtilement fleurie.

D'ailleurs les fleurs parsèment de ci de là les tissus, arrêtant un instant la monotonie de trop de lignes verticales, horizontales, obliques .

Pluie de petites fleurs - Dior

Christophe Josse

Alexis Mabille

Les silhouettes longilignes et fluides sont aussi souvent par de savantes ceintures.

Comme une liane - Dior

Nid d'abeilles - Christophe Josse

Alexandre Vauthier - Metal Doré

Bleu Klein - Alexis Mabille

La femme couture de l'été prochain devra choisir (ou pas) entre glamour et efficacité.
Elle portera beaucoup, comme un homme, le tailleur pantalon sombre dessiné par une femme Bouchra Jarrar et peut-être, le soir, deviendra t-elle une vamp sanglée dans une robe meringuée par un homme Galliano.


La possible femme du futur a été le mieux imaginée ce lundi chez Armani. Elle ressemble un peu à une chinoise avec son chapeau rond . Les matières, un mélange de nylon et de soie, très très brillantes, contrebalancent avec la radicalité des coupes. La femme Armani, moderne, porte un legging, pratique, revêt une veste manches 3/4 seyante mais pas trop, qu'elle puisse bouger... et féminine, elle ne s'interdit pas une jupe, classique, droite, sérieux mais pas trop, aux genoux donc.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)