Pages

Constellation, le livre

constellation Adrien Bosc
Constellation : avion de ligne quadrimoteur pressurisé capable de franchir une distance de cinq mille six cents kilomètres d'un seul tenant. 

Les catastrophes aériennes se succèdent. La disparition du vol MH370 quelque part le 8 mars 2014, 239 passagers. L'explosion du vol MH17 à Donetsk, le 17 juillet 2014, 283 passagers. Le vol 9525 qui se jette dans une montagne des Alpes de Haute Provence, le 24 mars 2014 avec 144 passagers. Le vol 9268 s'écrase au milieu du Sinaï égyptien le 31 octobre 2015 avec 217 passagers. Les images d'avions éventrés, de débris éparpillés et de familles en pleurs se succèdent à la télévision dans une succession de chiffres et de sigles. Et pour nous, qui regardons l'écran, il se passe quoi ? Un léger pincement au coeur pour les familles de passagers et une sorte d'éphémère soulagement. Heureusement que je n'avais rien à faire dans un vol Amsterdam-Kuala Lumpur, heureusement que ce n'était pas moi ou ma mère, mon frère, mon ami, mon enfant...sinon nos vies se seraient brisées. Et pour les médias nous n'aurions été que des passagers anonymes, comptabilisés parmi 239, 283, 144 ou 217 et pourtant...
Derrière les chiffres, les circonstances et les hasards se cachent des vies. Dans son roman, Constellation, Adrien Bosc s'attarde un instant sur les passagers et les membres de l'équipage du vol Paris-New York d'Air France qui s'est écrasé le 28 octobre 1949 aux Açores. Bien sûr on a entendu parler de Marcel Cerdan, célèbre boxeur, amant d'Edith Piaf, mais le romancier s'attache à ébaucher certaines des  47 autres vies.  Le roman est travaillé en courts chapitres chacun précédé d'une citation. En si peu de pages, il n'est pas question d'attachement ou d'exhaustivité juste de l'évocation d'un homme ou d'une femme, comme cette jeune Amélie Ringler, ouvrière bobineuse à l'usine de coton Dollfus Mieg et Compagie de Mulhouse qui part pour Detroit, USA, reprendre l'usine de bas nylon léguée par sa marraine. Vous comprenez ? On aimerait en savoir plus sur Amélie, savoir comment ça s'est passé en Amérique, est-ce que ce fût l'American dream, tout ça,  mais sa vie s'est arrêtée là  dans une catastrophe aérienne ou dans l'itinéraire d'un vol raté.

Constellation, Adrien Bosc, Le Livre de Poche


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)