Pages

Journalisme en crise


Photographie Chien-Chi Chang, Taïwan, 2003

En matière de presse, j'ai été très influencée par les pratiques familiales qui étaient les suivantes : un quotidien régional, Le journal du dimanche, un hebdomadaire généraliste ( Le Nouvel Observateur) et des mensuels selon les goûts de chacun.
J'avoue qu'avec Internet, mes pratiques ont été bousculées, j'achète un quotidien de temps en temps, je regarde Le Monde sur le web, je suis passée du Nouvel Obs à l'Express via Internet, je suis quelques fils tweeter (même si j'ai du mal à dompter la bête), je lis des blogs et j'achète toujours des mensuels et des livres.
Et ma philosophie au regard de  la presse a changé et elle est devenue questions : la presse est-elle crédible ? Les journalistes font-ils bien un travail critique ?

Pour la mode, la position maternelle a toujours été : non il n'y aura pas chez moi de Elle, de Vogue, de Marie-Claire, de tous ces catalogues de réclames. Les femmes doivent lire les actualités sérieusement. Nous les femmes devont donner priorité au Monde ou au Figaro, à l'Usine Nouvelle ou à Challenges. C'était très ferme ! Comme j'ai été éduquée, je suis restée. Je n'achète pas d'hebdomadaire féminin version papier mais je ne me prive pas de lire L'Express Styles ou Le Figaro Madame sur Internet, ( pour les questions de mode et de cosmétiques, pour les questions de société je reste branchée presse généraliste). Pour les produits et les tendances, c'est bien d'avoir des dénicheurs et des défricheurs mais parfois je reste dubitative et toujours interrogative quant à leurs pratiques journalistiques. La semaine dernière j'ai cliqué sur le lien  Les 30 Instagram à suivre par l'Express Styles
et j'avoue avoir été surprise par leurs choix de ce qu'il faut suivre ! Instragram en janvier 2013 c'est 90 millions d'utilisateurs actifs chaque mois, en choisir 30 c'est une vaste affaire forcément subjective mais parmi les 30 choisir systématiquement celui des journalistes on line de l'Express Styles c'est franchement bizarre (pour être gentille je choisis l'adjectif bizarre) ! En plus, on compte les copinettes de Cosmopolitan, Paris Première, Air France Magazine !?, M6, sinon, mieux vaut aimer les photographes from New York, d'ailleurs je ne sais pas si l'Asie, l'Amérique du Sud, l'Afrique ont l'Iphone, ou l'Androïd ou même l'Internet...Bref les 30 Instagram à suivre par l'Express Styles c'est à peu près n'importe quoi.

Alors que faire ? Pour moi consommatrice, choisir de suivre des 'individualités' choisies plutôt que des titres de presse sur les médias sociaux ? Suivre directement les médias sociaux des entreprises que j'aime ?

--------------------------

A écouter L'avenir de la presse est-il écrit ? Service Public, France Inter janvier 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci :)