Pages

Etsy-Dawanda-A Little Market

En 2009, le commerce électronique représentait 153 milliards d'Euros dans l'Union Européenne, 117 milliards aux Etats-Unis et moins de 100 milliards en Asie.
En 2010, les paiements en lignes ont atteint 12, 7 milliards d'Euros au premier semestre 2010. On table sur un chiffre d'affaires de 31 milliards d'Euros pour l'année. La France en Europe se situe derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Dans le monde de la mode, les petits artisans et boutiques disparaissent peu à peu écrasées par des monstres industriels.
Partout, dans le luxe, Vuitton ou Chanel, dans le haut-moyenne gamme Sandro ou Bash, dans le moyenne gamme Zara, dans le bas de gamme H&M. Tendance : uniformisation selon catégorie socio-professionnelle.

C'est peut-être pour ça, comme une ultime (et minime) rebellion, si celle-ci est encore possible, que les sites Etsy, Dawanda ou même A Little Market connaissent autant de succès. Leur créneau ? La création unique, artisanale, celle que vous ne trouverez pas chez Vuitton, Zara ou H&M. Celle avec laquelle vous ne serez pas le clone de votre voisine de pallier.

Le pionnier c'est Etsy le site est lancé aux Etats-Unis en 2005. Il a donc 5 ans. En 2010, il est valorisé à 300 millions de dollars (il vient de lever 20 millions), compte 125 employés dont l'ex directeur produit à l'international de chez Google, 400 000 vendeurs, 6 millions de produits. Les prévisions pour 2010 sont de 400 millions de dollars de ventes (1 milliard en 2011), le chiffre d' affaires atteignait 10,4 millions de dollars en 2009, le site table entre 30 et 50 millions pour 2010. Il est soutenu par les investisseurs de Twitter, Feedburner ou Delicious (Union Square Ventures).

En Europe, premier marché mondial du commerce électronique donc, Dawanda (prénom africain qui signifie "unique") a été lancé en Allemagne en décembre 2006 par Claudia Helming et Michaël Pütz. En 2007, sont lancées la version française et la version anglaise (Royaume Uni). En 2011, sont prévues les versions italienne, espagnole et scandinave. Dawanda compte 48 000 créateurs en Allemagne, 15 000 au Royaume Uni et 12 000 en France pour 1,3 millions d'articles. Le site emploie 35 personnes à Berlin. Le chiffres d'affaires pour 2010 est estimé à 3 millions d'Euros pour 30 millions d'Euros de transactions. Il est soutenu par le fond d'investissement allemand Hotzbrinck Ventures und Lukasz Gadowki.

A Little Market a été créé en France en décembre 2008 par Nicolas Cohen et Nicolas Audriffet. Ils annoncent une croissance annuelle de 30% par mois. Se rejoignent sur le site entre 3000-3500 créateurs et environ 100 000 créations. A Little Market c'est 230 000 visites par mois pour 5000 transactions. Les deux associés viennent de lever 500 000 Euros auprès de business angels (ceux de webhelp, Puretrend...) pour atteindre les objectifs de leur plan à 5 ans : 10 millions d'Euros de chiffre d'affaires (pour l'instant le volume de ventes atteint 100 000 Euros). Ambitieux.

J'ai reçu récemment, comme les autres membres d'A Little Market, un e-mail de Nicolas. Le site a signé un partenariat avec Elle.fr (groupe Lagardère).
Ainsi la presse (certes interactive, la .fr) s'intéresse à ce qui se passe de ce côté-là ?

3 commentaires:

  1. Très interessant ton article. Et justement je me demandais si tu connaissaient les principales différences, en terme de commission, de public ou encore de fonctionnement, sait on jamais si l'idée me venait de me lancer? A condition qu'il ne faille pas un statut qui complique encore les choses.
    A bientot

    RépondreSupprimer
  2. Merci.
    Oui, oui, je vais faire un petit topo prochainement sur l'utilisation de ces sites en termes légaux et en termes tarifaires.

    RépondreSupprimer
  3. évidemment, comme PrismaMedia qui a racheté Siandso.com qui est devenu PrimaCréa :)

    RépondreSupprimer

Merci :)